FINAL FANTASY I

FINAL FANTASY I

ff-xiv-arr-ps3

Final Fantasy Box Art

Origine : Japon 1987

Développeur: Square Co.

Concepteurs : Hironobu Sakaguchi, Kenji Terada

Musique : Nobuo Uematsu

Editeurs: Square Co.

Genre : Jeux de rôles

Licencié : non

Commencement:

Synopsis :

Final Fantasy prend place dans un monde fantaisiste non nommé divisé en trois continents. Les pouvoirs élémentaux sont gouvernés par quatre cristaux (« orbs » dans la version nord américaine originale): terre, feu, eau, et vent.Durant les siècles précédant le jeu, des orages violents coulent le palais qui servait de centre à une civilisation océanique, la mer s’épuise, et le cristal de l’eau devient noir. Durant approximativement la même période, les Lefeinish, qui avaient utilisé le pouvoir du cristal du vent pour construire des stations spatiales géantes (les « forteresses volantes ») et des vaisseaux, ont regardé leur pays aller vers sa perte alors que le vent s’essouffle après que le cristal de vent est devenu noir. Le cristal de la terre et le cristal du feu deviennent noirs, attaquant le monde avec des feux dévastateurs et rendant le village agricole de Melmond infertile car la terre se meurt. Pourtant, les hommes sont convaincus qu’une prophétie se réalisera, la prophétie de Lukahn : « Devant les ténèbres, quatre guerriers de lumière se dresseront. »

Le jeu commence avec l’apparition des quatre jeunes guerriers de la lumière, les protagonistes de l’histoire. Les guerriers de la lumière portent chacun l’un des cristaux noircis. Ils arrivent à Cornélia, un puissant royaume qui vient de se faire enlever sa princesse, Sarah, par un ancien chevalier du roi, Garland. Les guerriers de la lumière voyagent vers le temple du chaos ruiné au nord-ouest de Cornélia, ils tuent Garland, et ils remportent la princesse chez elle. Le roi en gage de sa gratitude fait reconstruire le pont permettant aux guerriers de la lumière de poursuivre leur route vers les terres du Nord.

Les classes :

characters

Les Guerriers de la Lumière: Ces héros disposent d’une particularité étonnante parmi la série : ils n’ont pas de biographie. Le joueur ne sait rien d’eux, et ceux-ci n’interagissent pas personnellement avec le monde mais toujours sous la forme de l’équipe. Tout ce que l’on sait est qu’ils possèdent chacun un cristal dans leur main, et se font appeler les Guerriers de la Lumière. Dès le début, leur quête, de par la prophétie, est de sauver le monde des Ténèbres. Cette liberté permet au joueur de choisir dès le départ 4 personnages qui constituera les Guerriers de la Lumière. Comme il existe 6 personnages, et comme le joueur peut prendre plusieurs fois le même personnage, il existe pas moins de 54 combinaisons qui procurent chacune un sentiment plus nuancé voire complètement différent.

Guerrier: Un spécialiste en armes lourdes et armures, il peut endurer beaucoup de dommages. Il peut devenir un Paladin plus tard dans le jeu, capable d’utiliser les armes les plus puissantes et des magies blanches.

Moine : Un expert d’arts martiaux meilleur sans armes. Il fait des dommages importants dans une bataille mais il ne peut pas porter d’armure. Il peut devenir le Maître plus tard dans le jeu. Dans la version originale pour NES, un maître de haut niveau sans arme ni armure peut faire plus de dommages que n’importe quel autre classe; une équipe de quatre Maîtres peut détruire le boss final en moins de deux rounds.

Voleur : Un guerrier considérablement moins fort et pouvant utiliser moins d’armes et d’armures, il possède une meilleure agilité et une meilleure chance, ce qui permet une plus grande possibilité de prendre la fuite. Plus tard dans le jeu, le voleur peut devenir le Ninja. Les ninjas peuvent utiliser presque toutes les armes et armures, et peuvent utiliser plusieurs magies noires.

Mage blanc : Un spécialiste en magie blanche. Pas un bon combattant, mais meilleur dans ce domaine que le mage noir. Il peut devenir le Sage blanc, ce qui lui permet d’utiliser les plus puissantes magies blanches.

Mage noir : Un spécialiste en magie noire et un combattant très faible. Il peut devenir le Sage noir plus tard dans le jeu. Plusieurs joueurs de Final Fantasy disent qu’il est un mauvais choix comme classe puisque la plupart de ses meilleures magies noires sont aussi disponibles pour le mage rouge. Cependant, le sage noir est le seul personnage qui peut utiliser Flare, l’une des deux Magies visant à faire des dommages qui retiennent leur plein potentiel contre le boss final (le sage blanc peut utiliser Holy, l’autre magie, mais elle est moins puissante que Flare).

Mage rouge : Un personnage qui contient un peu de tout, capable d’utiliser quelques unes des magies blanches et noires mais pas toutes, il possède des qualités de combat similaires au guerrier mais pas autant. Il devient le Sage rouge plus tard dans le jeu.

Critique :

Final fantasy I est un bon jeu qui nous permet d’or et déjà de nous encré dans un rpg hors du commun dans laquelle les classes jouent un grand rôle tout au long du cheminement de notre quête. L’histoire en elle est même est très bien réfléchit. La version Américaine était disponible pour ce qui voulait ce la procurer comme on la fait. On est rapidement entraîner par le rythme du jeu et une bande son unique en son genre.

See you next time ❤

By 3otaku

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s